Tournoi Pro Evolution Soccer 2008

Nouveau site, nouvelle adresse : http://liguepes.com
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 3 journée

Aller en bas 
AuteurMessage
[LP™]mimi95
Le President
Le President
[LP™]mimi95

Nombre de messages : 3196
Age : 32
Connexion : [8Mega/128]
Origine Du Manager : marseille et italie
Date d'inscription : 28/04/2005

3 journée Empty
MessageSujet: 3 journée   3 journée EmptyMer 21 Sep - 10:44

dsl un peu en retard masi la je met tous a jour jusqu'a la 7 journée lol

Ligue 1
Saison 2005-2006

PSG 2 - 0 Toulouse
Nancy 1 - 2 Lens
Lille 1 - 2 Troyes
Nice 1 - 2 Sochaux
Le Mans 4 - 0 Rennes
Auxerre 1 - 0 Bordeaux
Nantes 0 - 2 AC Ajaccio
Saint-Etienne 2 - 0 Metz
Strasbourg 1 - 2 Monaco
Marseille 1 - 1 Lyon


3 journée 36uh

_________________
[/URL]3 journée Portcm060907fraita161og.th


Dernière édition par le Mer 21 Sep - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[LP™]mimi95
Le President
Le President
[LP™]mimi95

Nombre de messages : 3196
Age : 32
Connexion : [8Mega/128]
Origine Du Manager : marseille et italie
Date d'inscription : 28/04/2005

3 journée Empty
MessageSujet: Re: 3 journée   3 journée EmptyMer 21 Sep - 10:47

L1 / 3EME JOURNÉE :
Premier point pour l’OM

Après avoir rapidement ouvert le score, Marseille s’est logiquement fait rejoindre par une équipe lyonnaise dominatrice. L’OM engrange son premier point de la saison en championnat et devra s’en contenter. Quant aux Lyonnais, ils laissent filer le PSG à deux points devant eux au classement.

Le PSG ne veut rien lâcher
On appelle ça un pétard mouillé. Loin du spectacle annoncé, la première période de ce PSG-Toulouse a longtemps été une longue succession de fautes et d’accrochages. Les Parisiens avaient pourtant bien entamé ce match avec une évidente volonté de presser haut et de gêner la relance de leurs adversaires. Mais le rythme va sensiblement baisser après un quart d’heure de jeu et il faut attendre l’expulsion sévère de Bergougnoux (31eme) pour retrouver un PSG plus conquérant. C’est d’ailleurs dans les derniers instants de la mi-temps que Paris trouve l’ouverture grâce à Pauleta. Après le repos, la tâche des Toulousains se complique encore un peu plus à l’heure de jeu avec le deuxième but parisien, encore signé Pauleta. Le PSG peut alors dérouler même si c'est le TFC qui se procure les dernières occasions en fin de rencontre.

Fin de série pour Nantes et Bordeaux
Les Nantais et les Bordelais ne sont pas parvenus à faire la passe de trois, comme le PSG quelques heures avant eux. Nantes a fini par craquer sur son terrain face à Ajaccio (2-0) tandis que Bordeaux a perdu sur le terrain d’Auxerre (1-0). Du coup, ce sont les Bourguignons qui se positionnent derrière le PSG au classement. Match houleux entre Nice et Sochaux, arrêté plusieurs minutes en seconde période, qui voit les Doubistes s’imposer (2-1). Le Mans crée la sensation en écrasant à onze contre dix le Stade Rennais (4-0). Surprise également pour un autre promu, Troyes, qui est allé gagner à Lille (2-1). Nancy n’a pas eu autant de chance, battu par Lens en Lorraine (2-1). Enfin, première victoire cette saison pour Saint-Etienne contre Metz (2-0).

Monaco se rassure, Strasbourg s'enfonce
Il ne fallait pas arriver en retard au stade de la Meinau. A peine vingt secondes de jeu et Adebayor s’offre un premier duel infructueux face à Cassard. Le gardien strasbourgeois sortira vainqueur d’un nouveau face à face avec Maoulida à la demi-heure de jeu. Mais malgré ces deux belles situations et quelques frappes non cadrées de Chevanton, c’est bien Strasbourg qui fait la meilleure impression lors de la première période. Le duo Le Pen – Pagis pose de nombreux problèmes à la défense monégasque et Roma encaisse même deux buts refusés pour des hors-jeux litigieux. Au retour des vestiaires, nouveau coup du sort pour les Alsaciens : Cassard se rate sur une sortie aérienne et il envoie le ballon sur le bras de Squillaci, qui marque bien involontairement. C’est le tournant de la rencontre et Monaco va alors bien gérer son avantage face à des Strasbourgeois qui ne trouvent plus de solutions pour venir inquiéter Roma. Pire encore, Chevanton double la mise à dix minutes de la fin. Le Pen sauvera l’honneur dans les arrêts de jeu mais trop tard. Et l’ASM repart avec les trois points.

L’OM prend son premier point
Marseille, qui ne comptait que des défaites à son actif depuis le début de la saison, a empoché dimanche soir son premier point face à Lyon (1-1). Devant leur public du Vélodrome, les Marseillais avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant le score après moins de huit minutes de jeu sur un coup-franc de Taiwo dévié involontairement par Malouda. Dix minutes avant la fin de la première période, l'OL est parvenu à recoller au score grâce à un duel avec Carrasso remporté par l'inévitable Carew. Dominateurs en seconde mi-temps face à des Marseillais visiblement émoussés, Lyon a été tout proche de marquer le but du KO. Dans les derniers instants ce sont les hommes de Jean Fernandez qui auraient très bien pu repartir avec les trois points. Finalement, dans ce choc de la troisième journée, les deux prétendants au titre se séparent sur un score de parité. Ce qui ne fait les affaires de personne mais permet à l'OM de quitter la zone de relégation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[LP™]mimi95
Le President
Le President
[LP™]mimi95

Nombre de messages : 3196
Age : 32
Connexion : [8Mega/128]
Origine Du Manager : marseille et italie
Date d'inscription : 28/04/2005

3 journée Empty
MessageSujet: Re: 3 journée   3 journée EmptyMer 21 Sep - 10:57

LES REACTIONS (AFP)

Laurent Fournier (entraîneur du PSG)
Pour le moment, les joueurs réalisent un sans-faute avec trois victoires en trois matches. On ne peut que leur dire bravo. Pourtant, samedi, on a eu du mal à mettre du rythme dans ce match car Toulouse était bien en place. On a manqué de fluidité mais on a la chance de marquer au bon moment après l'expulsion de Bergougnoux. La victoire a été assez longue à se dessiner. Avec les joueurs dont on dispose, on est capable de faire beaucoup mieux dans le jeu. Maintenant, il ne faut surtout pas croire qu'on est les meilleurs parce qu'on a gagné trois matchs.

Pauleta (PSG)
Marquer et gagner, moralement ça fait du bien même si je suis toujours resté en confiance. Cette année, on est trois-quatre joueurs à pouvoir marquer. Cela change par rapport à l'an dernier. Quand le TFC a été réduit à dix, c'était plus facile pour nous. L'équipe est bien ensemble, il y a une bonne ambiance. Offensivement tout va bien. En trois matches on a mis sept buts. Mais on sait qu'on va avoir des matches difficiles. On va perdre un jour. Il faut se préparer à cela.

Christophe Revault (Toulouse)
On a bien aidé Paris. On ne peut pas dire que je suis exempt de tout reproche sur les deux buts. Sur le premier, je relâche une frappe que normalement j'arrête sans problème. Et sur le deuxième, on a une mauvaise communication avec mon défenseur central. Pour Pauleta, ces deux buts prouvent que c'est un grand joueur. L'an dernier, quand nous étions venus au Parc et qu'il s'était fait siffler par les supporteurs toute la rencontre, j'avais dit que c'était un grand joueur. Il l'a prouvé samedi soir.

Erick Mombaerts (entraîneur de Toulouse)
On peut avoir des regrets car, avant l'expulsion, Paris ne s'était pas créé d'occasions. Mais à dix puis menés au score, c'est devenu problématique. On a bien aidé le PSG sur les deux buts. On a fait des erreurs bien suivies par Paris. J'ai aimé la réaction de l'équipe en deuxième mi-temps. Mais on prend ce but idiot. C'est aussi le prix à payer quand on change trop souvent de défense centrale. Tant qu'on ne l'aura pas stabilisée, on aura des problèmes.

Jacques Santini (entraîneur d'Auxerre)

Bordeaux était leader et a confirmé son bon début de Championnat par la qualité de son jeu et de certaines de ses individualités. Cela a été un bon match entre deux bonnes équipes qui n'ont eu aucune attitude négative entre elles sur le terrain. Nous restons dans la continuité. Tant que l'effectif ne sera pas au complet, ce sera difficile physiquement pour nous. En fin de partie, cela aurait été trop bête de laisser filer la victoire.

Philippe Violeau (Auxerre)
On peut dire que c'est un bon début de saison mais dans tout ce que nous avons fait il y a eu des choses plus ou moins bonnes. Au plan comptable, le bilan est plus que positif avec un calendrier plutôt difficile avec deux déplacements et un seul match à domicile pour les trois premières journées. Il y a encore beaucoup de points à améliorer. On ne change pas comme cela en deux mois des choses mises en place depuis de très nombreuses années. Le groupe a envie de vivre cela pleinement et bien.

Ricardo (entraîneur de Bordeaux)
C'était un bon match de haut niveau technique. Nous avons eu des occasions. La seconde période était plus équilibrée et à la fin nous avons été contraints de prendre des risques. La configuration de la partie a alors changé. C'est un coup d'arrêt pour notre équipe mais avec un jeu comme celui que nous avons développé, nous gagnerons de nouveau des matches et il n'y a pas d'inquiétudes.

Serge Le Dizet (entraîneur de Nantes)
Ajaccio a fait un match propre. Nous, nous n'avons pas su être patients, peut-être parce qu'on est trop joueur. Des fois cela paye, d'autres non. Les Ajacciens ont joué plus vite, ils ont su se créer plus d'espace, nous de notre côté ce n'est pas le cas. Au départ, on savait que c'était un match piège et le résultat le démontre.

Rolland Courbis (entraîneur d’Ajaccio)

Nous avons construit notre match intelligemment et notre victoire est méritée. Si Nantes a été mangé, c'est tout simplement parce qu'on les a empêchés de jouer. Mais il ne faut pas trop s'enflammer : la dernière fois que j'ai gagné à la Beaujoire, j'étais entraîneur de Lens, c'était lors de la première journée, on avait gagné 2-0, comme samedi soir. En février, j'étais viré, et en mai, Nantes était champion.

Frédéric Hantz (entraîneur du Mans)
L'exclusion de Monterrubio est logique. Marquer le penalty derrière nous lance le match. Nous n'avons jamais été attentistes. Gagner 4 à 0 est la récompense de nos deux bons premiers matches. Tulio De Melo marque deux buts, mais j'attends plus de lui. L'absence de Romaric n'a pas été préjudiciable, c'est bien. Il a fait une bêtise, j'espère qu'il a compris. C'est un bon joueur, il reviendra vite dans le groupe. Maintenant, il ne faut pas s'enflammer. C'est le genre de match sur lequel poussent les mauvaises herbes. Donc je vais m'employer à désherber toute cette semaine.

Henri Legarda (président du Mans)
Il ne faut pas s'enflammer. Il reste 35 journées de Championnat. Je n'ai que trop connu des moments difficiles pour ne pas oublier comment les situations peuvent se renverser. Il y a deux ans, on avait perdu 3 à 0 à Rennes et tout le monde nous vilipendait. Là, on les bat 4 à 0 chez nous. Il y a deux ans, on avait attendu la treizième journée pour avoir notre première victoire, là c'est seulement à la troisième journée. On a prouvé que notre travail a payé. On avait installé une cellule recrutement dès janvier. On a prouvé qu'on pouvait s'installer en L1.

Laszlo Bölöni (entraîneur de Rennes)
Le Mans a été très bon. Nous avons honte. Nous sommes sur le très mauvais chemin. C'est tout.

Yoann Gourcuff (Rennes)
Je ne dirais pas que la situation est grave. Il faut vite réagir. Sur les trois premières journées, nous n'évoluons pas au niveau qui est le nôtre. C'est une période difficile, mais cela existe dans tous les clubs. Je n'ai pas encore assez de recul pour analyser tout cela.

Pablo Correa (entraîneur de Nancy)
Je n'ai vu mon équipe qu'en seconde période. Je ne suis pas abattu mais fâché. Je ne m'explique pas ce départ difficile. Tant que nous continuerons à faire des cadeaux, offensivement et défensivement, ce sera difficile. C'est la preuve qu'il faut être à cent pour cent dans tous les matches. Il me semble qu'en première période, nous étions à beaucoup moins. Ce n'est pas vraiment le début de saison que nous espérions mais, même après le match contre Lyon que nous devons perdre aux yeux de tout le monde, il restera encore 34 journées.

Francis Gillot (entraîneur de Lens)
Je suis soulagé au vu de la seconde période pendant laquelle nous avons manqué de maîtrise. Mais la première mi-temps a été bonne : nous avons mis deux buts et nous aurions dû en mettre plus. Nous aurions dû alors tuer le match car la deuxième période a été différente avec ce but encaissé au bout de trente secondes. Nancy aurait alors pu revenir au score. La deuxième période de mes joueurs ne m'a pas plu mais avec le temps mon équipe s'améliorera. Pour l'instant je ne peux jamais aligner la même formation et nous manquons d'automatismes. Toutefois le bilan de ce début de saison est satisfaisant.

Elie Baup (entraîneur de Saint-Etienne)
Nous étions invaincus depuis le début de saison, Coupe Intertoto comprise, mais nous avions besoin d'une victoire. Le premier match face à Neuchâtel, avec une grosse domination et beaucoup d'occasions manquées, avait laissé des traces dans les esprits. Aussi, c'est une bonne chose que Frédéric Piquionne ait connu par deux fois la réussite samedi soir. Dans un passé récent, nous aurions sans doute moins bien géré la seconde mi-temps et c'est une autre satisfaction, même s'il reste encore des choses à améliorer.

Joël Muller (entraîneur de Metz)
C'est toujours décevant de perdre un match, mais Saint-Etienne reste sur une excellente saison et le résultat n'est pas vraiment une surprise. La blessure rapide de Zewlakow nous a handicapés, puisque nous manquons d'attaquants. Nous sommes encore en phase de préparation, nous avons besoin de temps, mais le championnat ne nous le permet pas. J'espère qu'on apprendra vite.

Claude Puel (entraîneur de Lille)
Quand on perd à domicile c'est toujours une mauvaise performance. On a pris les deux buts au mauvais moment. On a couru après le score, on a tenté des choses mais cela n'a pas été suffisant pour revenir comme à Ajaccio. On n'est pas encore bien présent dans l'esprit, on n'a pas trop mis le bleu de chauffe encore. Il faut revenir à plus d'humilité, être beaucoup plus solide, ne pas oublier qu'il faut travailler.

Grégory Tafforeau (Lille)
Il y a eu des erreurs individuelles mais c'est la faute de toute l'équipe. Cela fait beaucoup en trois matches. C'est une belle contre-performance face à une équipe courageuse qui a bien défendu. Il faut que nous restions humbles, tout le monde doit se remettre en cause. Nous ne sommes pas au niveau, les acquis de la saison passée ne sont pas suffisants.

Jean-Marc Furlan (entraîneur de Troyes)
C'est une belle surprise mais c'est aussi une confirmation de nos deux premiers matches qui étaient d'excellente facture. C'est aussi une belle opération compte tenu du statut de Lille. On a plus de force et d'audace. On a montré des valeurs offensives et défensives. Cette équipe avait besoin de se rassurer sur le plan défensif. la victoire est importante sur le plan comptable mais ne pas perdre nous aurait satisfait. L'objectif n'est pas forcément de bien débuter pour un promu mais de monter en qualité et surtout de bien finir.

Frédéric Antonetti (entraîneur de Nice)
Je veux rester calme et lucide. Je ne vais donc pas réagir à chaud après ce match d'autant que j'ai déjà payé dans le passé des injustices avec une suspension. Je veux cependant dire qu'il y a un malaise dans le foot. Ca ne sert à rien de mettre des T-shirts. Il faudrait se réunir tous autour d'une table pour trouver des solutions. La France a souvent été à la pointe dans ce domaine. Il faudrait s'y remettre afin que nous ne voyions plus ce type de match.

Dominique Bijotat (entraîneur de Sochaux)
C'est une victoire particulière, acquise dans la difficulté et dans des conditions anormales. Il se passe des choses dans le football qui me préoccupent. Un environnement difficile... On a peur que cela dégénère. Il est difficile, dans ces conditions, de maîtriser les joueurs. Il est évident que nous avons su bénéficier de l'interruption de jeu et garder notre concentration, ce qui n'a pas été le cas pour les Niçois. La victoire est essentielle mais je l'aurai préférée dans d'autres circonstances.

Didier Deschamps (entraîneur de Monaco)
On n'a pas été très solide mais on s'est montré réaliste. Tout n'est pas parfait mais je ne vais pas faire le difficile. Il est important dans le premier mois de compétition de prendre des points pour emmagasiner de la confiance, de la sérénité. C'est toujours agréable de pouvoir le faire à l'extérieur. On s'est créé beaucoup d'occaions mais on n'en a pas concrétisé assez. Avec plus d'adresse le score aurait pu être plus lourd. On tire quand même deux fois sur les poteaux ! Mais d'un autre côté Strasbourg aurait pu marquer plus de buts aussi. Je suis satisfait d'avoir gagné, de la manière aussi, avec de l'animation, de l'envie de créer du danger, même si par moments on n'a pas toujours eu ce fameux équilibre.

Jacky Duguépéroux (entraîneur de Strasbourg)
On a pris deux buts à domicile et contre Monaco ça ne pardonne pas. La sortie de Keita et le premier but nous ont fait très mal. A 1-0 on a un peu baissé les bras, on n'a pas bien réagi alors qu'il nous restait une demi-heure pour revenir. On avait le temps de remonter, on l'a montré, mais on leur fait une passe décisive sur le deuxième but... C'était une soirée cadeaux. Sur le plan comptable ce n'est pas bien même si on a marqué notre premier but. Il n'y aura rien de facile cette saison, toutes les équipes se sont renforcées. Il n'y a pas lieu de trop s'inquiéter mais c'est ennuyeux.

Jean Fernandez (entraîneur de Marseille)
Notre leitmotiv était de ne pas perdre. Nous étions bien en place en première mi-temps, mais Lyon a fait preuve de meilleure maîtrise collective en deuxième période, où nous avons souffert physiquement, mais où nous avons fait preuve de solidarité défensive et collective, ce qui constitue un motif de satisfaction.

Gérard Houllier (entraîneur de Lyon)
Vu le contexte et l'enjeu pour Marseille, ce résultat est satisfaisant. Nous avons pris un but un peu bizarre, mais nous avons eu le mérite de revenir au score. Puis, en deuxième mi-temps, nous sommes montés en puissance. C'était un bon match de foot, et notre meilleur match depuis notre retour de Corée.

_________________
[/URL]3 journée Portcm060907fraita161og.th
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




3 journée Empty
MessageSujet: Re: 3 journée   3 journée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
3 journée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» Une journée d'alchimiste d'après Moug et Sorifik.
» LJPC - 5 - 12ème journée
» journée des Associations Pertuis, le samedi 05 septembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tournoi Pro Evolution Soccer 2008 :: Forum Football :: France : La Ligue 1-
Sauter vers: